Lancement du PDAIG : Une équipe du Projet à la rencontre ldes acteurs de terrain

3

En prélude au lancement officiel du PDAIG, une équipe de la Coordination dudit projet a entamé depuis le 17 avril 2019 une mission d’information et de sensibilisation des acteurs dans sa zone d’intervention.

La mission se rendra successivement dans les préfectures de Boké, Dubréka, Coyah (en Basse Guinée), Dalaba, Pita et Labé (en moyenne Guinée), Dinguiraye, Siguiri, Mandiana (Haute Guinée) et à Beyla (en Guinée Forestière).

L’objectif de cette mission est d’identifier les acteurs (producteurs isolés, OP, etc.) évoluant sur les filières cibles, et d’assurer une meilleure et large information et sensibilisation des autorités administratives, des élus locaux et responsables des faîtières existantes sur les objectifs et la stratégie de mise en œuvre du Projet de développement agricole intégré en Guinée (PDAIG).

La méthodologie de la mission consiste à la tenue des rencontres structurées au niveau de chaque préfecture cible, regroupant les acteurs des chaines de valeur, autorités locales, responsables locaux de la Chambre d’Agriculture, les Services de conseil privés ou publics, etc.

Le PDAIG portera sur cinq chaînes de valeur agricoles qui sont importantes en termes de production, de sécurité nutritionnelle et de génération de revenus. Il s’agit entre autres: du riz, du maïs, de la volaille (aviculture), de la pomme de terre et de la pisciculture (poissons frais et fumés).

Dans les cinq chaînes de valeur sélectionnées, les possibilités de marché existent et des gains de productivité sont réalisables grâce à l’adoption de technologies améliorées, à une meilleure gestion de l’eau et au renforcement des liens entre les acteurs de la chaîne de valeur.

Le projet comprend quatre composantes interconnectées, à savoir: (i) Augmentation de la productivité agricole ; (ii) Augmentation de l’accès aux marchés ; (iii) Renforcement des capacités institutionnelles ; et (iv) la Coordination et la mise en œuvre du projet.

Quant aux 10 préfectures cibles, elles constituent des zones de production majeures et offrent un potentiel de développement significatif pour les chaînes de valeur sélectionnées.