Riposte contre la COVID : Le PDAIG vulgarise le logiciel GEM’S pour mieux identifier ses bénéficiaires

93

Dans le but d’identifier les bénéficiaires du plan de riposte à la COVID-19 lancé par le PDAIG, des sessions de formation à l’utilisation du logiciel GEMs, se tiennent depuis Avril dans la zone du Projet. au profit des services techniques du Ministère de l’Agriculture.

Environ 135 acteurs issus des services techniques du MAE, auxquels s’ajoutent les responsables des radios communautaires des 10 préfectures, ont été renforcés depuis avril 2020 sur l’utilisation du logiciel GEM’S.

Le but de cette formation est, en plus de former les agents à l’utilisation dudit logiciel, de est de faciliter l’identification des bénéficiaires du premier lot de kit constitué de 595 tonnes de riz, 105 tonnes de maïs, 1 200 tonnes d’engrais NPK, 1 200 tonnes d’urée et de 72 000 litres d’herbicides, 268 conseillers d’ANPROCA ont été formés le GEMS qui ont pu enrôler 20 300 bénéficiaires dont la situation se trouve dans la plate GEMS à date.

La formation a été réalisée par les responsables de Suivi-Evaluation de PDAIG et de la FIRME SPECIALISEE et a touché, plus d’une centaine de bénéficiaires formateurs/superviseurs durant 15 jours dans Sept (10) préfectures couvertes par le projet. Les participants étaient composés des cadres venus des structures suivantes : FIRME SPECIALISEE, ANPROCA, cadres du BSD du MIPME, ANAG, DNPIA, CONASEG, ANAFIC, CNOPG et FURPROMA-Maïs.

Pendant les formations, les thèmes abordés ont été présentés par les formateurs. Le formulaire de collecte des données a été téléchargé par les participants sur leur téléphone android à travers l’application Kobo Collect et ODK Collect avec l’aide des formateurs en utilisant les identifiants de PDAIG de son serveur distant sur KoboTolboox. Toujours, sous l’encadrement des formateurs, les participants ont réalisé des exercices de simulation de collecte d’information auprès des bénéficiaires sur leurs téléphones android et ont soumis les données sur le serveur de PDAIG. Ensuite les formateurs ont projeté les données transmises par les participants et ont fait des simulations de jeux de données à titre de sortie de résultats tabulés et les cartes thématiques pour montrer l’importance et la pertinence de collecte des données en ligne.