Kolaboui, lancement par la ministre de l’Agriculture, des travaux d’aménagement hydro-agricole d’un périmètre de 1100 ha

9

C’est fait ! la Ministre de l’Agriculture Hadja Mariama Camara a lancé officiellement, lundi 12 octobre 2020, en début d’après-midi, les travaux d’aménagement hydro-agricole de la plaine de Batipon, située à Wamounou, dans la CR de Kolaboui. La plaine s’étend à perte de vue, une superficie de 1100, où près de quinze localités tirent sources de revenus et moyens de subsistance. Les travaux d’aménagement de cette plaine sont entièrement financés par la Banque Mondiale à travers le PDAIG, à hauteur de 11 Milliards de Francs guinéens.

 

La plaine de Batipon est drainée par les chenaux Dabon-fory et Dabon-nènè qui se jettent dans la rivière Kiyaye au sud du périmètre. Les terres de type T3 en zone de mangrove sont submergées jusqu’en février. Cette longue submersion du périmètre en hivernage a contraint les exploitants à pratiquer la culture de contre saison.

Ce handicap plombait la production rizicole dans cette localité. Les travaux porteront sur la réalisation de plusieurs ouvrages, dont des digues, des ouvrages régulateurs, des drains, des pistes, des tuyaux PVC pour la jonction entre les casiers.

Le lancement des travaux, s’est déroulé en présence des autorités locales et des bénéficiaires. En donnant le premier coup de pioche pour le démarrage des travaux, la ministre a souligné le caractère stratégique de cette plaine dont l’aménagement permettra de rationnaliser la gestion de l’eau et assurer un doublement de la production. Il faut dire que la production annuelle sur ce périmètre rizicole était en deçà des capacités réelles, eu égard à une faible maîtrise de l’eau.

Le porte-parole des populations bénéficiaires, ont souligné dans un élan de satisfaction que l’aménagement de ce patrimoine est pour les quinze villages environnants un ouf de soulagement.

Outre l’opportunité qu’ils ont désormais de travailler en toute saison, les producteurs prévoient surtout accroître la production locale et répondre adéquatement aux besoins du marché.

Pour le Coordonnateur du Projet, présent à ce lancement, l’objectif des aménagements est de contribuer à l’accroissement de la productivité agricole grâce à une intensification intelligente face au climat, de certains systèmes de production axés sur l’amélioration du contrôle et gestion de l’eau et l’accès aux technologies améliorées et aux innovations. Ils s’inspirent en outre (ces aménagements) des recommandations du Schéma directeur de l’agriculture irriguée en cours mis à jour en Guinée.

A noter que dans son volet 1.1 portant sur l’amélioration de la gestion de l’eau, le projet  réaliserad’un total d’environ 3.300 hectares, soit en travaux d’aménagement, d’amélioration ou de réhabilitation des systèmes d’irrigation et d’aménagement de terre

Les sites identifiés sont : la plaine de Bankoumana-Magana pour 1.100ha à Mandiana, de Banifara et Kada pour 872ha à Siguiri, de Timbi-Madina et Timbi-Touni pour 252ha à Pita et la plaine de Batipon pour 1.100ha à Boké, dont le lancement a eu lieu ce lundi.