ENVIRONNEMENT | CADRE DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE

17

RÉSUME EXÉCUTIF

La préparation du Projet de Développement Agricole Intégré de la Guinée (PDAIG) est née de la volonté de la Banque Mondiale d’appuyer le Gouvernement de Guinée (GdG) dans le financement de son Plan National de Développement Economique et Social (PNDES). La conception du projet se repose sur le besoin croissant pour la Guinée à transformer son secteur agricole par l’augmentant la productivité agricole et l’amélioration de la résilience des producteurs et acteurs des filières cibles face aux changements climatiques, l’intégration des chaînes de valeur, le développement des marchés, l’amélioration de la compétitivité et le renforcement des infrastructures productives, la sécurité nutritionnelle, et la lutte contre l’extrême pauvreté. L’objectif de développement du PDAIG est d’accroitre la productivité, le conditionnement et les transactions de marché entre les producteurs et les autres acteurs participant dans les chaines de valeurs agricoles ciblées dans les zones du projet. La mise en œuvre des activités projet se feront à travers les quatre (4) composantes ci-après. · Composante 1 : Augmentation de la Productivité Agricole ; · Composante 2 : Augmentation de l’acces au Marché ; · Composante 3 : Renforcement Institutionnel ; · Composante 4 : Coordination et mise en œuvre du projet. Les enjeux environnementaux et sociaux pour la zone du projet se résument à : – la gestion des déchets solides et liquides notamment des emballages des pesticides dont le mode actuel (prolifération des dépôts « sauvages ») ne répond pas aux pratiques admises en matière de protection de l’environnement. La problématique de la gestion des pesticides dans la zone du projet pourrait devenir une véritable préoccupation si ce mode de gestion persiste. Cette gestion actuelle pourrait accentuer les risques sanitaires et la perte de la biodiversité notamment la réduction de la faune ichtyologique.

Télécharger le document ci-dessous :

Download the PDF file .